le protocole de suivi d’une grossesse molaire partielle

Home Forums Franstalig Forum le protocole de suivi d’une grossesse molaire partielle

15 berichten aan het bekijken - 16 tot 30 (van in totaal 39)
  • Auteur
    Berichten
  • #941 Reageer
    Meriem
    Gast

    bonjour j’ai 25 ans je suis marié depuis juillet 2016 et le 17 Mars 2017 se la début de mon premier grossesse mais malheureusement le premier mai je découverte qu’il est un grossesse molaire partiel avec un beta = 8003OOO donc je faire un curetage le 3 mai après un semaine mon beta devient 10900 s’il vous plais est qui ce nombre est normal ! et merci

    #1078 Reageer

    Cher Madame,

    Nous vous remercions pour votre confiance envers le Registre belge des maladies trophoblastiques.

    En ce qui concerne votre histoire de grossesse molaire, nous vous suggérerons de demander à votre médecin de solliciter une relecture de l’analyse du produit du curetage par les pathologistes de notre centre.
    Pour ce faire, votre médecin peut nous contacter via les contacts cités sur notre site «https://www.mole-chorio-bgog.eu/fr ».

    En cas de môle hydatiforme partielle dont le diagnostic a été confirmé par le centre, voici nos suggestions habituelles:
    – Vérification de la vacuité utérine, environ 2 semaines après le curetage,
    – Suivi des taux de l’hCG par prise de sang et ce, chaque semaine jusqu’à négativation confirmée de l’hCG,
    – Ceci sous couvert d’une contraception efficace,
    – En cas de môle partielle confirmée, le prognostic est excellent. Vos chances d’être enceinte à l’avenir et de mener une grossesse à terme sont également excellentes.

    Néanmoins, dans votre cas précis, le taux d’HCG initial parait élevé. Nous nous permettons d’insister sur l’utilité d’obtenir une relecture de votre cas par les spécialistes du centre et de vous astreindre au suivi hebdomadaire de l’hCG.

    Nous espérons ainsi avoir répondu à votre question, et nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire

    Dr Frédéric Goffin,
    Pour le centre francophone belge des maladies trophoblastiques

    #1170 Reageer
    Sophie
    Gast

    Bonjour,
    J’ai eu une échographie à 12.2 SA. On a remarqué un placenta hétérogène, un peu gros, mais clarté nucale normale et bébé semble correspondre avec deux jours en plus à la date prévue.
    On me demande de faire une écho de contrôle 2 semaines plus tard. Je remarque que l’aspect de mon placenta correspond à une mole partielle. Je demande donc une prise de sang et mon taux, à 13.2 SA est de 315 549.9.
    Est-il possible que bébé se développe aussi bien même en présence d’une mole partielle?
    Et si j’ai une mole partielle, je constate qu’un taux d’hcg est très élevé donc je serais à plus au risque non?
    Quelles devraient être les étapes d’interventions pour la suite? MERCI beaucoup!

    #1198 Reageer

    Chère Madame,

    Une môle partielle est la conséquence d’une anomalie du placenta qui est incompatible avec le développement normal de la grossesse.

    Il est vrai que l’image du placenta observée à l’échographie peut être évocatrice d’une môle, mais ne permet pas de poser un diagnostic de certitude.
    Le taux d’hCG, lui non plus, n’est pas un critère diagnostique fiable.
    Le diagnostic d’une môle partielle est posé après une analyse détaillée du placenta au microscope (analyse anatomopathologique) , et ce, après une fausse couche par exemple.

    Je pense donc, d’après les informations que vous transmettez, que l’attitude la plus raisonnable consiste suivre, par échographie, le développement du fœtus et du placenta.
    N’hésitez pas à en parler avec votre gynécologue.

    En espérant ainsi avoir répondu à votre question,
    Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire,

    Bien à vous

    Dr Frédéric Goffin, pour le registre belge des maladies trophoblastiques

    #1248 Reageer
    Laurita
    Gast

    Bonsoir tous le monde je vous écris depuis la Suisse. J’ai eu un curetage le 27 septembre 2017 car le cœur du bebe ne battait plus et une semaine après on m’annonce que j’ai une grossesse molaire partielle. Mon taux descend bien je suis actuellement à 5.28 mais je n’ai toujours pas mes règles (après bientôt 3 mois) mon gyneco m’a dit que si d’ici début janvier je n’avais toujours pas mes règles je devrais refaire un curetage. J’ai l’impression de pas voir le bout du tunnel, pourquoi est ce que je n’ai pas encore mes règles ?

    #1257 Reageer

    Chère Madame,

    Dans les suites d’une môle partielle, nous recommandons le suivi hebdomadaire de l’hCG jusqu’à négativation confirmée, et ce sous couvert d’une contraception.
    Le diagnostic de mole partielle étant un diagnostic malaisé, nous demandons, systématiquement, que l’ analyse du placenta anormal soit vérifiée par les pathologistes du centre de référence des maladies trophoblastiques.

    En ce qui concerne l’absence de règles trois mois après un curetage pour grossesse molaire, il est préférable de consulter votre gynécologue.
    Il est nécessaire d’obtenir des informations complémentaires ainsi qu’un examen clinique.
    Ne pouvons pas pratiquer la médecine par mail.

    Nous vous orientons vers le centre de référence des maladies trophoblastiques suisse (http://www.mole-chorio.ch), dont voici l’adresse mail (unite.oncogynchir@hcuge.ch)

    Bien à vous

    Frédéric Goffin

    Pour le centre de référence belge des maladies trophoblastiques gestationnelles”

    #1264 Reageer
    Anonyme
    Gast

    Bonjour,

    Suire à une échographie de contrôle pour une première grossesse en septembre 2017 j’ai découvert que j’avais un oeuf clair et un placenta anormal. Le 13 septembre 2017 j’ai donc subit un curetage qui après analyse du placenta e confirmer le diagnostic d’une mole total. La negativation (bêta HCG inférieur à 5) est survenue après 9 semaines qui ont suivies le curetage. Le 30 décembre 2017 (avant hier) mon taux etait à 1. J’aimerais savoir s’il est possible de prendre une autre contraception que la pillule car celle-ci me donne des migraines et dans le cas où une grossesse surviendrais quand même avec ma contraception qu’elle serait les risques (autres qu’une récidive de grossesse molaire).

    Merci par avance de votre réponse

    #1349 Reageer
    Alvine simo
    Gast

    Bonjour j’ai une préoccupation.il ya ma soeur qui a subit un curetage en août dernier.les examens ont relevé que c’était une grossesse molaire partielle.mais depuis la,elle maigri,les règles troublés,parfois viennent deux fois par mois et souvent tardive.son gynécologue l’a fait passé une seul fois le contrôle de hcg .et depuis lors rien il dit que ça va.mais l’inquiétude est que quand elle fait le test de grossesse,ça sort positif.pourtant n’ayant eu aucun rapport.svp que fait.merci

    #1363 Reageer
    chaillou
    Gast

    Bonjour, mon taux beta hcg était de 122 a 16 jours apres ovulation et 17173 27 jours apres ovulation. Soit un doublement tous les 38h est ce que cela peut indiquer une grossesse molaire? Merci

    #1370 Reageer
    inge
    Lid

    Bonjour j’ai une préoccupation.il ya ma soeur qui a subit un curetage en août dernier.les examens ont relevé que c’était une grossesse molaire partielle.mais depuis la,elle maigri,les règles troublés,parfois viennent deux fois par mois et souvent tardive.son gynécologue l’a fait passé une seul fois le contrôle de hcg .et depuis lors rien il dit que ça va.mais l’inquiétude est que quand elle fait le test de grossesse,ça sort positif.pourtant n’ayant eu aucun rapport.svp que fait.merci

    #1371 Reageer
    inge
    Lid

    Bonjour Madame,

    Lorsqu’une grossesse molaire partielle est suspectée, nous demandons, de manière systématique, que les prélèvement soient revus par les pathologistes référents du Registre Belge des Maladies Trophoblastiques.
    Dans ce type d’anomalie, nous observons environ 40% de discordance entre le diagnostic initial et la diagnostic revu.
    Nous recommandons dès lors qu’une relecture soit effectuée par le centre de référence.

    En cas de mole partielle confirmée après relecture, nous suggérons un suivi de l’hCG, par prise de sang, une fois par semaine jusqu’à négativation de l’hCG.
    En cas de négativation de l’hCG, la probabilité de développer une anomalie en rapport avec la mole partielle est très rare, de l’ordre de 1%.

    Compte tenu des saignements gynécologiques anormaux associés à un test HCG positif, il est vivement conseillé à votre soeur de réaliser une mise au point gynécologique par son gynécologue, dans les meilleurs délais.
    Son gynécologue estimera si la problématique actuelle est rapport avec la grossesse arrêtée (Août 2017), ou en rapport avec un nouvel évènement indépendant.

    Nous espérons ainsi avoir répondu à vos questions,

    Bien à vous

    Frédéric Goffin,
    Pour le Registre Belge des Maladies Trophoblastiques
    Gynécologie Oncologique
    CHU de Liège

    #1451 Reageer
    Arfaoui
    Gast

    Bjr. Svp je suis très inquiète veuillez me rassurer j ai subi un curetage 23,/4/2019 grossesse arrêté a 9 semaine et après l analyse c une grossesse molaire partiele 20 jours après l curetage j ai eu mes règles et jusqu’à aujourd’hui je saigne ça ffait 12 jrs de saignement est ce normal ça et ils mont dit tu devras êtres suivie contrôle d bthcg jusqu’à negativation je suis très inquiète veuillez m ewpliquer j aimerai bien retomber enceinte le plutôt possible car j PS encore d enfant mrc de me répondre et mon bthcg est 18 uil mrc

    #1452 Reageer

    Chère Madame,

    Nous prenons bonne note de votre message.

    Merci pour votre confiance.

    En théorie, le pronostic associé à une môle hydatiforme partielle est excellent.

    Les chances d’une future grossesse normale est élevée.

    Pratiquement concernant votre cas, l’histoire de votre curetage doit nous être connue. Une relecture doit être effectuée pour nous assurer qu’il s’agit bien d’une môle hydatiforme partielle et non d’une autre pathologie. Pour cela, votre gynécologue ou médecin traitant doit nous faire parvenir le protocole du curetage effectué. Si vous éprouvez des difficultés pour les contacter, veuillez nous informer du lieu où a été effectué votre curetage, nous nous chargerons de contacter le laboratoire pour la relecture. Merci de nous fournir pour cela vos nom, prénom et date de naissance.

    Nous avons besoin de votre consentement éclairé.

    D’ici-là, merci de suivre votre hCG de façon hebdomadaire jusqu’à négativation ensuite de façon mensuelle, selon la relecture, sous contraception efficace.

    Assurez-vous d’avoir une échographie gynécologique rapidement pour vérifier la vacuité utérine.

    N’hésitez pas à nous contacter par mail (mole.chorio@chuliege.be) ou par téléphone (04/284.36.08).

    Nous nous tenons à votre disposition pour toute information complémentaire.

    Bien à vous,

    Sophie Kesseler

    Pour le Registre des Maladies Trophoblastiques

    #1455 Reageer
    Olivia
    Gast

    Bonjour,
    Mon mari et moi essayons d’avoir un enfant depuis maintenant 2 ans. J’ai des ovaires polykistiques ce qui m’a valu d’être suivie par un gynécologue spécialisé dans les problèmes d’infertilité. J’ai eu plusieurs traitements de stimulation ovarienne. Clomid/provames qui n’a pas fonctionné. Puregon 75/jour suite auquel j’ai développé une dizaine de follicules donc arrêt du traitement. Gonal 35/jour puis déclenchement de l’ovulation avec Ovitrelle. Je suis tombée enceinte avec ce dernier traitement. Seulement j’ai fait une grossesse molaire (taux de beta HCG à 200.000 au bout de 8 semaines) qui m’a été retirée le 18/04. Aujourd’hui j’ai un taux de beta HCG de 300 et rien à l’échographie. Combien de temps prend en général la négativation du taux de beta HCG? Ma grossesse molaire est-elle liée à la stimulation ovarienne? J’ai peur de faire une nouvelle grossesse molaire une fois que j’aurais repris le traitement..
    Merci pour votre aide.

    #1485 Reageer
    LEMSEFFER
    Gast

    délai de grossesse conseillé actuellement après mole partielle ? merci

15 berichten aan het bekijken - 16 tot 30 (van in totaal 39)
Reageer op: Reactie #941 in le protocole de suivi d’une grossesse molaire partielle
Mijn informatie:





<a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">